Wi-Fi zone
L'âge de la conquête PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 03 Mai 2010 08:42

L'Età della Conquista

Rome
Musei Capitolini
au 5 du Septembre

En venant de musées d ‘Athènes, Londres, Florence, mais aussi par de nombreux musées romains, les œuvres qui composent l’exposition “L‘âge de la conquête, jusqu‘à ce que le 5 septembre à l’horaire les musées du Capitole. Sur les oeuvres d’art et d’afficher la splendeur de Rome de la fin du IIIe siècle avant JC au I

C’est l‘époque où la puissance romaine était maintenant étendu à l’ensemble de la Méditerranée, de l’Espagne sur les côtes de l’Asie Mineure. Pendant ce temps, les campagnes militaires dans la capitale de la Grèce vient comme butin de guerre, l’argent et des œuvres d’art d’une beauté extraordinaire et la qualité n’a jamais admiré avant, parfois même dans des matériaux précieux jusque-là inconnus dans la ville, comme perles ou de pierres précieuses.

E ‘ces dernières années que la culture grecque a commencé à l’influence romaine, se fondre dans un syndicat qui va générer de nouvelles formes d’expression et une véritable révolution culturelle. Alors que d‘écrire à Horatio: Graecia pics cepit victorem ferum », la Grèce, a gagné, gagné l’heureux gagnant.

L’exposition, à travers la vision d’imposer des statues de marbre, les œuvres exquises sculptures en bronze et en terre cuite des cycles entiers, ornements et objets de décoration en bronze et d’argent, le style valeur la plus élevée, raconte une période de profonds changements dans les canons stylistiques et le goût esthétique de la Rome antique. Un temps où l’influence grecque est devenue si forte que d’associer pleinement le monde romain culturelle, qui transpose la culture grecque, puis absorbe le changement.

Entre autres choses, les dirigeants d’accompagnement, avec des œuvres d’art arrivent à Rome un grand nombre d’artisans grecs, les architectes, les tuteurs, les médecins et les artistes. Hellénisation si rapide a changé pour toujours sujets. Nous voyons l’art comme l’architecture, la fusion ou la coexistence de modèles grecs et romains.

Même aujourd’hui, un bel exemple de cette influence est le temple du Largo Argentina, un bâtiment rond, typiquement grecque, mais construit sur un haut podium au lieu de la coutume en italique. Les frais de même dans certains monuments: la base des statues de généraux romains apparaissent des inscriptions en grec, comme une statue de bronze de Flaminius à Circus Maximus. Les mêmes vêtements des personnages sont dépeints facture statue grecque que l’Asiageno Scipion du Capitole.

L’exposition aux Musées du Capitole est divisé en quatre sections, la première intitulée «Les dieux et les sanctuaires, le second sur« les frais Monument, un troisième appelé «Vivre le Grec” et un quatrième sur «les coutumes funéraires.

L’exposition est parrainée par la Ville de Rome Département de la politique culturelle et de la communication – Direction générale du patrimoine culturel, le ministère du Patrimoine et de la culture avec la coopération des banques trésorier de la Ville de Rome. Et organisé par le Projet Culture et Zètema MondoMostre et projet de cinq ans fait partie de “l‘époque de Rome”, qui jusqu’en 2014 auront une incidence sur la ville de Rome.

The Age of Conquest
Du 13 Mars to 5 Septembre, 2010
Musées du Capitole – Piazza del Campidoglio 1
(Quotidien – sauf le lundi – de 9.00 à 20h00)

Pour informations et réservations: tél. 060608
www.beniculturali.it
www.museicapitolini.org

Mise à jour le Mercredi, 28 Juillet 2010 14:40